Faut-il réellement souscrire à une assurance pour son prêt immobilier ?

Vous devez savoir avant tout que l’assurance d’un crédit immobilier n’est pas du tout obligatoire. Cependant, l’organisme prêteur peut vous le suggérer durant la signature d’un prêt immobilier. Sachant que vous vous engagez à rembourser le prêt sur de nombreuses années. Durant cette période, de graves difficultés peuvent avoir lieu comme la perte de votre emploi, décès ou toute invalidité permanente qui ne vous permettront plus de rembourser. Dans ce cas, en souscrivant à une assurance, vous vous épargnez des problèmes de remboursement puisque l’assurance prendra en charge les mensualités. Ci-dessous les détails.

Les principales garanties couvertes par l’assurance emprunteur

Lorsque vous contractez un crédit immobilier, que vous envisagiez de réaliser un achat immobilier neuf ou ancien, il est toujours idéal de souscrire à une assurance emprunteur pour vous protéger. Plusieurs garanties sont alors couvertes par ce type d’assurance. Il y a par exemple la Perte Totale et Irréversible d’Autonomie ou PTIA après un accident ou une quelconque maladie grave au point que vous n’arrivez pas à effectuer les actions de la vie quotidienne. Dans le cas où vous n’arrivez pas à exercer vos activités habituelles ou professionnelles sur une durée minimum de 90 jours, vous serez protégé par l’assurance sous la garantie d’Incapacité Temporaire Totale ou ITT. Si cette dernière dépasse les 3 ans et que vous n’arrivez toujours pas effectuer toutes vos activités habituelles, il y aura lieu l’Invalidité Totale. Dans ce cas, l’assurance prendra en charge toutes vos échéances de crédit. Il en est de même pour la perte d’emploi.

Remplir le questionnaire de santé

Avant de contracter une assurance emprunteur, l’assuré doit avant tout remplir un questionnaire de santé. Celui-ci permettra à la compagnie d’assurances de classifier votre profil afin d’évaluer les risques concernant votre état de santé, vos antécédents médicaux, accidents ou maladies. Vous y retrouverez également des questions liées à votre manière de vivre au quotidien, votre profession et aussi les sports que vous pratiquez.

Une fois ce formulaire entre les mains de la compagnie, selon le cas ou sa décision, il se pourrait que l’on vous accorde rapidement la garantie ou si l’on vous demande de réaliser encore d’autres examens ou bilans pour mieux se décider de votre sort. Il faudra quand même préciser que le document en question doit être rempli d’une manière très sérieuse, car selon un article du code des assurances, « une fausse déclaration peut aboutir à l’annulation du contrat ». Pour ne pas arriver à ce stade, il est de mise de bien lire et de bien remplir le document.