Au moment un français sur cinq se chauffe actuellement avec du fioul, il faut dire que l’évolution de la fiscalité dans le domaine va se sentir de plus en plus. Du coup, on s’attend à ce que plusieurs Français abandonnent le fioul pour d’autres solutions de chauffage. Pour encourager les particuliers à se séparer de leur chauffage, les autorités ont mis en place de nouvelles aides dont le but est de faciliter le passage aux solutions de chauffage propres.

Des factures de fioul qui vont s’alourdir

Pour cette année, les Français qui utilisent le fioul vont encore voir leur facture s’alourdir de 18% par rapport à l’année précédente. Si l’on sait que la plupart des ménages qui utilisent le fioul domestique ont des revenus intermédiaires, il devient difficile de supporter les dépenses liées au chauffage en période hivernale. Du coup, la loi de finances 2018 prévoit une révision à la hausse de la TICPE (taxe intérieure à la consommation sur les produits énergétiques). Celle-ci va passer de 142.68 euros à 187.44 euros pour 1000 L de fioul domestique. Ce qui représente une augmentation de 10% en moyenne et celle-ci est déjà effectif depuis le 1er janvier. D’ailleurs, l’augmentation des prix de l’énergie fossile couplée à la nouvelle fiscalité climatique pèse de plus en plus lourd sur le budget des ménages.

Le changement d’énergie, plus rentable pour les ménages

Avec ces nouvelles dispositions, il faut dire qu’il est plus rentable de passer à d’autres solutions de chauffage. Depuis le 1er janvier, le taux de crédit d’impôt pour la transition énergétique est abaissé à 15% au lieu de 30% pour l’installation de chaudières fioul à très haute performance. Ce sont des chaudières qui sont exclues du dispositif à partir du mois de juillet 2018. Du coup, investir dans le chauffage au fioul n’est plus pertinent du tout. Pour encourager les Français à se séparer de leur installation au fioul, il faut opter pour un chauffage à énergie renouvelable.

Pour encourager les Français à se séparer de leurs installations au fioul et opter pour un chauffage à énergie renouvelable (chaudière à bois granulés, chaudière à bois à buches ou pompes à chaleur à chaleur), les autorités ont mis en place un dispositif d’aide qui sera disponible dès le 1er avril 2018. Grâce à l’engagement de plusieurs organismes, ce dispositif est en train de se déployer progressivement et les aides en place peuvent atteindre les 3000 euros.

Partager sur :