Le choix d’une scie circulaire n’est jamais aisé, que l’on soit déjà bricoleur confirmé ou simple menuisier en herbe. Plusieurs caractéristiques sont en effet à prendre en compte, à commencer par la puissance, la profondeur de coupe et le guidage. Découvrez dès maintenant comment choisir la scie circulaire la plus adaptée à vos besoins.

Le fonctionnement d’une scie circulaire

Tout d’abord, il est important de savoir comment fonctionne une scie circulaire.

La scie circulaire est l’outil parfait pour les découpes droites de matériaux à base de bois. Elle comprend une lame, un interrupteur à gâchette pour sa mise en service et un frein pour l’arrêter à tout moment, un moteur qui se définit par le nombre de tours à vide du disque et une semelle en aluminium ou constituée d’un métal léger qui favorise la maniabilité et la précision de la coupe. Plus cette semelle sera large et grande, plus votre appareil sera stable.

Les critères de choix d’une scie circulaire : la fréquence d’utilisation

La fréquence d’utilisation est le premier paramètre à prendre en compte lorsque vous décidez d’investir dans une scie circulaire. En effet, inutile de choisir un modèle haut de gamme si ce n’est que pour l’utiliser une fois tous les deux ans.

Si votre besoin est basique et que vous êtes un utilisateur occasionnel, une scie circulaire conventionnelle suffira amplement, pour une plus grande légèreté et une meilleure maniabilité, avec une puissance de 1200 W et une lame 12 à 24 dents.

Si vous envisagez de concevoir des meubles, optez pour une scie circulaire avec une puissance plus élevée, entre 1600 et 1800 W, de manière à avoir une bonne qualité de coupe sur les bois durs. Le choix de la lame dépendra en revanche de la coupe que vous envisagez.

Enfin, si vous êtes un menuisier confirmé qui songe à réaliser de grands travaux, si couper du bois est votre métier, la scie à vis sans fin se révélera bien plus adaptée. Vous pouvez également investir dans différentes scies circulaires.

Puissance de la scie circulaire

En fonction de votre fréquence d’utilisation, vous aurez donc le choix entre différentes puissances pour votre outil. En effet, la puissance influence directement la capacité de l’outil à couper la matière. Pour des petits travaux de menuiserie telle que la découpe d’un contreplaqué par exemple, une puissance de 750 W devrait être suffisante. Au-delà de 1700 W, vous pourrez réaliser la découpe du bois de chauffage.

Les différents types de lames

Ensuite, lors de votre choix, vous devrez prendre en compte les types de lames d’une scie circulaire pour déterminer laquelle satisfait le plus à vos besoins.

Il existe trois grandes familles de lames, chacune étant conçue pour un usage particulier :
– pour du dégrossissage ou du tronçonnage, il est recommandé d’utiliser une lame à 10 dents
– pour réaliser la majorité des travaux de menuiserie sans trop vous prendre la tête, optez pour une lame entre 12 et 24 dents
– pour couper jusqu’à des métaux, privilégiez les modèles supérieurs à 48 dents

Le prix

Le prix d’une scie circulaire varie selon sa puissance, ses accessoires, son utilisation etc. Selon les modèles, vous en trouverez entre 150 et 400€ au rayon bricolage ou dans des magasins de bricolage. Du fait de cet investissement, il est donc primordial de bien évaluer au préalable ses besoins avant de passer à l’achat.

Partager sur :