Comment choisir lave linge

Un lave-linge est communément un appareil électroménager conçu pour assister son utilisateur dans le nettoyage des vêtements et des linges de maison. De la catégorie des grands électroménagers, l’apport du lave-linge dans nos ménages n’est plus à admettre. S’imposant de par sa praticité aisée et de par sa mission capitale, le lave-linge redonne de la splendeur à vos linges.

Cependant, comme nous le savons tous, le choix de cette catégorie d’électroménager est un brainstorming perpétuel. Il faut donc soulever et solutionner la problématique axée sur les éléments capitaux à prendre en compte pour bien choisir son lave-linge.

A lire aussi : Le contrôle d’accès autonome, un enjeu du 21ᵉ siècle

Le lave-linge : Un choix focalisé sur le modèle de chargement

En effet, retenez que l’on distingue dans l’ensemble deux types de lave-linge. Il s’agit ainsi du lave-linge top avec un chargement sur le dessus spécifique au marché français et le lave-linge à chargement frontal via hublot. Ainsi, il faut distinguer le lave-linge top du lave-linge hublot. Ce faisant, chacun de ces modèles promeut des avantages et des inconvénients spécifiques qui répondent aux besoins particuliers du consommateur. Pour vos achats, vous pouvez voir les meilleures offres promotionnelles sur les lave-linges ici.

Le lave-linge top : À titre davantage, retenez que ce modèle a été conçu pour se ranger dans les espaces étroits. En effet, sa dimension générale de 40 à 45 cm de largeur et sa profondeur de 60 à 65 cm lui permettent de vous assurer une économie d’espace réjouissante. Aussi, son tambour situé par-dessus la machine évite à son utilisateur de devoir se pencher pour accéder à son linge.

A lire aussi : Les différentes offres de machines à bière

Les désamours de ce modèle sont surtout liés à sa capacité limitée (5 à 6 kg maximum). Il est donc particulièrement déconseillé aux familles nombreuses. Cependant, dans cette gamme, il existe des modèles qui confessent d’une capacité de charge de 8 kg. Il ne peut non plus s’installer sous un plan de travail ou dans une cuisine intégrée.

Le lave-linge hublot : Contrairement au modèle précédent, ce lave-linge peut s’installer sous un plan de travail. Le dessus de l’appareil peut également servir d’accueil pour un sèche-linge en superposition afin de jouir d’un gain d’espace optimal.

Aussi, contrairement au modèle précédent, ce dernier affiche une capacité de charge de linge en moyenne de 8 à 9 kg. D’autres modèles de la gamme peuvent évoluer et atteindre les 10 kg.

Les avatars de ce modèle tiennent de sa largeur de 60 cm qui le rend plus encombrant que le modèle précédent. Mais vous pouvez retrouver dans cette gamme des modèles de 40 cm de largeur avec la capacité de charge naturellement limitée. De plus, il faut se baisser et charger son linge.

Choisissez selon la capacité du tambour

Pour les néophytes, la capacité du tambour est la quantité de linge que votre lave-linge peut laver en un seul cycle de fonctionnement. Cette capacité étant calculée avec une charge de linge en coton et sec. Pour les tissus synthétiques, nous informons qu’il faut compter la moitié de cette charge annoncée en moins. Par contre, les cycles ”courts” ou ”laine” sont favorables aux très basses charges.

Nous rappelons que ces dernières années, la capacité des lave-linges ne cesse d’augmenter. Choisir un lave-linge dont la capacité de charge est adaptée à vos besoins est donc crucial. Ce faisant :

  • Un célibataire devrait se satisfaire d’une machine à la capacité de linge de 5 kg.
  • Un couple doté d’un enfant : 6-7 kg minimum.
  • Une famille nombreuse : 8-10 kg voire 15 kg.

D’ordinaire, il s’avère très complexe de remplir un lave-linge jusqu’à sa capacité de charge maximale. Pour réussir cette prouesse, il vous faudra en amont le remplir de petites pièces de tissus (mouchoirs, serviettes de table…) pliées et également repassés.

Un clin d’œil sur l’étiquette énergie

Cette référence technique permet de comparer la performance des appareils et de les distinguer de ceux qui vont permettre de réduire les dépenses d’énergie.
Cette étiquette désigne donc : le nom du fournisseur ou la marque, la référence du modèle, sa classe d’efficacité énergétique, d’A+++ à D, sa consommation énergétique annuelle en kWh, sa consommation d’eau annuelle en litres par an, sa capacité nominale en kg, sa classe d’essorage et pour finir son niveau sonore. Telles sont les informations que propose l’étiquette d’énergie pour renseigner les consommateurs. Aussi, précisons que depuis 2019 le sigle +++ a été remplacé par les notations A à G.

L’essorage comme critère de choix

De façon théorique, plus vous disposez d’un lave-linge à la capacité d’essorage élevée et plus votre linge aura la chance de vite sécher. Cette vitesse d’essorage maximum est d’ordinaire comprise entre 1200 et 1400 tr/min, mais cela n’empêche pas certains appareils d’aller au-delà de cette note technique.

L’acoustique comme faisceau de choix

Disponible sur l’étiquette d’énergie, sachez néanmoins que certains modèles sont pendants la phase de lavages très bruyants. Les plus silencieux sont compris entre moins de 50 dB et 60DB. Par contre, au cours de l’essorage, la puissance acoustique de la machine peut dépasser quasiment les 60dB pour les moins bruyants et 80db pour les moins discrètes.

La programmation en fonction du choix

Vous pouvez être confronté à choisir entre un lave-linge à programmation mécanique ou électronique.
La première est naturellement assurée par des personnes qui ont la phobie des tableaux de commande. Si les touches sont ergonomiques, elles sont parfaites pour les personnes en situation de handicap visuel.

La dernière forme de programmation quant à elle fait appel à des boutons électroniques, écran LCD, voire tactile, le temps de lavage restant, etc. D’autres appareils peuvent même être commandés à base d’une application sur smartphone.

Toutefois, assurez-vous que les fonctions les plus utiles en fassent partie I s’agit donc de : départ différé, rinçage ‘’ plus’’, pour endiguer le manque d’efficacité de rinçage, cycles courts et ergonomiques, programme lavage main, programme laine /délicat (soie, viscose, etc.).

Traitement d’un lave-linge en fin de vie

Pour une attitude citoyenne, un lave-linge en fin de vie doit être déposé dans un point de collecte, auprès d’une association d’économie sociale et solidaire ou dans une déchetterie. Certaines plateformes peuvent être visitées pour se renseigner des sites de collectes proches de chez vous.

Partager sur :