A certains périodes dans l’année comme l’hiver, les températures baissent. Dès lors, il devient indispensable de recourir au chauffage. Il existe plusieurs équipements dédiés pour cela. L’un des ceux qui comptent de plus en plus d’adeptes est le poêle à granulés. C’est un appareil dans lequel est consumé un combustible, à savoir du bois. Nous allons dans cet article, montrer son mode de fonctionnement et donner quelques uns de ses avantages.

Le mode de fonctionnement d’un poêle à granulés

Le poêle à granulés est constitué de plusieurs pièces qui jouent toutes un rôle bien précis dans son fonctionnement. Si l’une d’elles est défectueuse, achetez les pièces détachées de votre poêle à granulés sur ce site. Vous allez y trouver des pièces de tous genres en commençant par un réservoir dans lequel sont placés les granulés. Ces derniers sont ensuite conduits vers le brasier de combustion via une vis sans fin ou une vis castor. 

Lire également : Promotion immobilière : les avantages pour l'acheteur

Le brasier de combustion est contrôlé par un programmateur électronique qui fonctionne sous une alimentation électrique de 220 volts. C’est ledit programmateur qui selon le réglage, gérera le fonctionnement du poêle, c’est-à-dire l’allumage, la combustion, l’approvisionnement et la ventilation. L’appareil produit ainsi des fumées qui sont évacuées par un conduit, tandis que l’air chaud est insufflé à l’intérieur de la pièce. Le chauffage peut aussi émaner d’un rayonnement à travers la vitre.

Les avantages du poêle à granulés

Parmi les nombreux avantages du poêle à granulés, on a la programmation de la température voulue et l’allumage automatique. On peut aussi évoquer l’approvisionnement et la gestion du stockage du combustible. Mais l’atout majeur de cet équipement de chauffage est certainement son rendement énergétique qui dépasse les 90%. De plus, les granulés sont en moyenne 2 fois moins chers que les autres combustibles. Enfin comme derniers avantages, on notera que le poêle à granulés tolère un crédit d’impôt de 22 à 36% et une TVA de 5,5%.

A découvrir également : Airbnb lance son premier programme immobilier

Partager sur :