Cultiver des plantes d’appartement permet d’avoir une décoration vivifiante et fraîche. Entretenir des plantes vertes est également une source de satisfaction : il est prouvé que le jardinage est bon pour la santé psychique. Mais rien n’est plus agréable que des plantes en bonne santé ! Peu de gens le savent, mais un humidificateur d’air peut améliorer la croissance de vos plantes et éviter qu’elles ne tombent malade. Focus sur cet accessoire vital pour vos plantes d’intérieur.

L’humidificateur d’air : votre allié jardinage

Dans les appartements et les maisons chauffées, l’air de votre logement est souvent trop sec : une atmosphère trop sèche peut nuire à certaines plantes. S’il vous arrive trop souvent de voir les feuilles de vos plantations jaunir et tomber, il est possible que l’air ambiant ne soit pas assez humide. Pour corriger ce désagrément, choisissez avec soin votre humidificateur d’air. Cet appareil va permettre d’humidifier les feuilles de vos plantes. En effet, hydrater directement les pores des feuilles, plutôt que les racines dans un arrosage classique, permet de les vivifier et de les conserver plus longtemps.

A lire en complément : Aménager un jardin au nord

Pourquoi humidifier ses plantes d’intérieur ?

Toutes les plantes n’ont pas les mêmes besoins. Certaines s’accommodent très bien d’environnements secs et d’autres ont besoin d’un taux d’humidité quasi tropical. C’est pourquoi il est conseillé de regrouper les plantes en fonction de l’écosystème qui leur convient le mieux. Pour comprendre comment procéder, vous trouverez sur Internet de nombreux conseils pour bien entretenir ses plantes. Lorsque l’air est sec, on est tenté d’arroser abondamment la plante. Pourtant, trop d’eau au pied de la plante peut faire pourrir les racines. Pour lutter contre l’évapo-transpiration, il est donc conseillé de brumiser ou humidifier l’air. Certaines apprécient particulièrement la brumisation, excepté les Saintpaulia, les plantes carnivores, les bégonias ou les cyclamens. Pour les plantes les plus sensibles, un humidificateur est donc un meilleur investissement qu’un brumisateur.

Partager sur :

A lire également : Scarifier son gazon : pourquoi ?