Le tableau de répartition électrique est un équipement auquel sont reliés les différents circuits qui alimentent vos pièces. Il assure aussi bien la sécurité de votre installation électrique, que celle des personnes. Son choix doit être effectué selon le respect de normes et de critères spécifiques. Voici un guide pour bien choisir son tableau électrique.

La taille

Le choix de la taille d’un tableau électrique est fonction de la surface habitable et du nombre de modules qui devront être inclus dans le coffret électrique. La surface détermine en effet le nombre de rangées. Lorsqu’elle n’excède pas 35 m², il est possible d’utiliser deux rangés au minium. Entre 35 et 100 m², un minimum de trois rangées est requis. Au-delà de 100 m², il faut prévoir quatre rangées au minimum.

A découvrir également : Les principales raisons de succomber au Spa gonflable

Par la suite, il faudra s’intéresser au nombre de modules que doit comporter le dispositif, en fonction des équipements du logement. Il faut noter que la norme NFC 15-100 exige : un disjoncteur par circuit électrique, un bornier de mise à la terre, deux DDR (dispositif différentiel à courant résiduel) dont un de type A, deux prises modulaires, un éco-compteur. Pour l’installation d’un coffret respectant ces normes, faites le choix d’un tableau encastrable.

Le type de tableau

Vous avez le choix entre un tableau électrique pré-équipé et un tableau électrique nu. Le premier est doté d’un interrupteur différentiel à rangées, ainsi que le nombre minimum de disjoncteurs autorisé, pour une installation domestique. Ce qui implique que les éléments de protection indiqués pour des circuits électriques à domicile y sont placés : disjoncteur 20A, 32A et 16A. De plus des peignes d’alimentation assurent le lien entre les appareillages modulaires et la mise à terre. Ainsi, en choisissant ce type de tableau électrique, vous aurez juste à le connecter au réseau électrique et y inclure un parafoudre, des modules de commande et un éco-compteur. Le choix d’un tableau électrique nu en revanche, implique que vous aurez à effectuer vous-même le choix de tous les composants. Il s’agit de l’option qui nécessite plus de travaux, mais reste la plus appropriée pour trouver les éléments les plus compatibles avec votre installation électrique.

Lire également : Le guide de choix pour une porte-garage

Partager sur :