Avec le temps ou en raison d’une mauvaise utilisation, le moteur de votre rideau métallique peut commencer à montrer des signes d’usure. C’est alors le bon moment pour le changer afin d’éviter toute panne propice aux intrusions, ou inversement. Cependant, changer un rideau métallique n’est jamais facile et il est parfois nécessaire de faire appel à un professionnel.

Changer de rideau métallique : que faut-il vérifier ?

Avant de vous rendre chez votre fournisseur, il est important de vérifier certains éléments de votre rideau métallique. Par exemple, consultez les connexions électriques afin de savoir si elles ne sont pas défaillantes. En effet, il serait très dommage de dépenser de l’argent pour changer votre rideau métallique alors que le problème se situe seulement au niveau de l’alimentation électrique. Pour vérifier l’état de vos connexions électriques et que le courant circule bien, vous pouvez utiliser un multimètre. Il faut aussi vous assurer que le commutateur est en bonne marche et que les charbons sont en bon état. En effet, ce sont des réparations faciles à réaliser et peu onéreuses.

Démonter l’ancien moteur : comment s’y prendre ?

Il arrive parfois qu’il vous faille démonter l’ancien moteur afin de le remplacer avec une nouvelle. En général, le moteur de rideau métallique est installé au niveau de l’axe d’entrainement du rideau. Pour le tablier, il vient s’enrouler autour de cet axe. Du coup, pour le démonter, il suffit de retirer le cache qui entoure le tablier et le moteur. Ensuite, il faudra dévisser le moteur tubulaire ACM puis enrouler les fils d’alimentation. En ce sens, il faut bien noter toutes les opérations que vous allez réaliser. Cela va vous servir lorsqu’il s’agira de monter le prochain moteur sur votre rideau métallique. Si vous ne maîtrisez pas parfaitement l’opération, le mieux serait de faire appel à un professionnel.

Installer le nouveau moteur

En principe, le nouveau moteur de rideau métallique s’accompagne souvent d’une notice d’installation. Ce qui devrait vous faciliter la tâche. Sinon, il vous suffit de refaire l’opération inverse lors du démontage, et le tour est joué. Attention, car avant de procéder à un quelconque démontage, il faudra couper l’alimentation en courant électrique. À noter qu’il ne faut pas du tout négliger l’étape durant laquelle il faut noter les opérations que vous devez réaliser. Sinon, vous pourriez rencontrer quelques difficultés pour réaliser certaines travaux importantes. Pensez à faire appel à un professionnel pour vous sortir d’affaire.

Partager sur :