Le système de chauffage installé dans une maison nécessite des entretiens réguliers. Ceci afin d’optimiser au maximum son rendement. Cela permet également de faire des économies énergétiques considérables. Faire appel à un professionnel garantit une longévité de son matériel et évite bien des déboires.

Passer par un spécialiste de l’entretien du chauffage

La première raison la plus évidente, c’est l’économie financière. En effet, passer par un professionnel assure de prolonger la vie de l’installation. Il a les outils adéquats et les connaissances pour préserver le matériel. Pour les petites bourses, des contrats de maintenance sont proposés par la plupart des chauffagistes, à l’instar du contrat d’entretien Saunier Duval, un expert en matière d’entretien de chauffage, intervenant à Lyon et ses alentours. Étant donné le caractère obligatoire d’une intervention annuelle par un professionnel, le paiement mensuel allège la facture et assure l’exécution des travaux.

A lire également : Une nouvelle aide pour les Français qui souhaitent abandonner leur chaudière

Les entretiens du chauffage dans une maison

Qu’il soit électrique, au gaz, au fioul ou au bois, l’installation du chauffage dans le foyer s’emploie au mieux, 6 mois par an. Bien souvent, le même appareil sert à chauffer l’eau également. Cela implique l’utilisation de matériaux, qui traversent le système tout entier. Par exemple, la combustion du bois dépose de la suie sur les parois internes du système ; l’eau laisse à la longue, des traces de tarte qui s’agglutinent également sur les parois internes. Ces dépôts provoquent une diminution de l’efficacité du chauffage. Avec le temps, vos factures d’énergie s’en ressentent.

Quid des qualifications professionnelles des chauffagistes ?

Sans compter les possibilités de panne qui risque de se produire, si l’installation reste sans vérification régulière. La norme considère qu’une vérification par an, suffit à prévoir d’éventuels problèmes ou charges, en remplaçant des petites pièces, comme des joints ou la sonde de température. Un chauffagiste certifié de la norme « station technique agréée », avec un agrément PMG et Qualisav, confère un sérieux et la validation de ses compétences.

Lire également : Pourquoi opter pour le bois compressé plutôt que pour la bûche classique ?

Partager sur :