fraises

La fraise est probablement le fruit emblématique du début de l’été. C’est surtout une plante facile à cultiver, y compris dans un jardin de ville ou au balcon. Maladie, variété, que faut-il savoir pour faire pousser ses propres fraises ?

Fraisier remontant ou non remontant ?

Que ce soit en pleine terre ou en pot, pour espérer de généreuses récoltes de fraises, il faut avant tout bien choisir le type de plant de fraisier.

A lire en complément : Scarifier son gazon : pourquoi ?

Production massive ou étalée ?

Comme pour certains autres fruitiers, le fraisier peut être remontant ou non. Pour les néophytes, ce dernier n’a rien à voir avec le fait que la plante soit grimpante ou non, mais avec sa durée de fructification.

En effet, le fraisier est dit non remontant si sa production se fait sur une période relativement courte et bien définie. C’est le cas notamment de la Gariguette que l’on trouve dès le début de saison sur les étales des marchés. La plante produit de façon massive de la seconde moitié du mois de mai au début du mois de juillet.

A découvrir également : Jardinier 100% écolo ? C’est possible !

En revanche, en ce qui concerne les remontants, la production est bien plus étalée dans le temps. Selon la variété sélectionnée, elle peut débuter dès la fin juin pour perdurer jusqu’à la mi-octobre. Au-delà, les conditions de luminosité et de température ne sont plus suffisantes. Ainsi, la Mariguette fructifie fin juin et par vagues successives jusqu’à mi-septembre.

Au balcon ou au jardin, que choisir ?

Pour un carré potager ou une potée, il vous faut choisir des plants différents. Pour des raisons évidentes de place, sur une terrasse ou un balcon, il est judicieux de privilégier les variétés remontantes. Ce choix vous permet d’avoir de fruits délicieux et bien mûrs tout au long de la saison estivale. Ce petit plaisir ravira évidemment les plus jeunes, mais également les gourmands.

En revanche, si vous avez la chance d’avoir de la place, dans ce cas, il est intéressant de mettre en terre des remontants et des non remontants. Avec les premiers, vous pourrez déguster plus tôt dans la saison de savoureuses fraises. La récolte étant relativement intensive, vous pourrez alors envisager de faire quelques confitures maison, des pâtisseries et autres douceurs. Enfin, ce mix vous permet de prolonger le plaisir tout l’été.

Gariguette, Mara des bois, quelles sont variétés les plus prisées ?

Comme pour les pommes ou les tomates par exemple, toutes les fraises n’ont pas le même goût ou le même parfum. Des spécialistes du jardinage comme Rustica conseillent un certain nombre de fraisiers qui sont pour la plupart issus de croisements et de la sélection.

A l’heure où de plus en plus de Français s’interrogent quant à ces manipulations, il peut être judicieux de privilégier certaines variétés anciennes. Certes, celles-ci ne permettent pas d’atteindre des récoltes record, jusqu’à un kilogramme par pied. En revanche, celles-ci présentent généralement un atout de taille, leur grande résistance aux maladies. De fait, même si les productions sont moindres, leur culture est plus simple car ne nécessitant pas l’utilisation de traitements bio ou non.

Parmi les variétés anciennes recommandées, on peut notamment citer la “Sans rivale”, la “Reine des vallées” ou encore la “Garriguette”.

Enfin, il faut garder en mémoire que la production n’est maximum qu’un an après la plantation.

Partager sur :