location de toiture

Avez-vous une grande surface de toit inutilisée ? La louer pour une installation PV à une entreprise énergétique peut être une bonne idée pour générer des revenus complémentaires. Les grandes toitures (halls industriels, usines, entrepôts ou bâtiments commerciaux) sont en effet particulièrement adaptées à la location. Cela dit, avant de vous lancer dans une telle aventure, vous devez savoir exactement dans quoi vous vous embarquez.

Les propriétés adaptées à une installation PV

Toutes les propriétés ne se prêtent pas à la location en vue d’une installation photovoltaïque. Pour assurer une rentabilité à l’entreprise qui investit, il est en effet conseillé que la surface du toit soit d’au moins 1 000 à 2 000 mètres carrés, et idéalement neuve et sans ombre. Cela dit, selon l’entreprise locatrice ou la configuration de votre toit (plat ou en pente), l’exigence de superficie peut varier.

A découvrir également : Le marché de l’immobilier d’entreprise encore en progression en 2018 ?

D’autres conditions doivent être remplies pour l’installation d’un système photovoltaïque.

  • Le toit (en pente) ne doit pas être orienté au nord, mais plutôt légèrement au sud
  • La zone du toit doit être aussi exempte d’ombre que possible, c’est-à-dire de préférence éloignée des arbres ou bâtiments voisins
  • Le toit doit rester dans le même état tout au long de la période de location (généralement 20 ans)

Principe de la location de toiture pour installation solaire

Dans un schéma de location de toiture pour installation PV, le locataire, une entreprise énergétique, construit l’installation sur votre toit, prend en charge tous les frais (de sorte que vous n’ayez aucune charge financière ou administrative à supporter) et exploite le système photovoltaïque. L’électricité générée est injectée dans le réseau via un compteur supplémentaire, et la quantité est mesurée.

A lire aussi : Les maisons containers : la nouvelle tendance habitat

De la revente de cette production à l’opérateur du réseau découle un loyer que vous pourrez percevoir sur une base régulière. De plus, pour votre consommation personnelle, vous pouvez bénéficier d’une remise de 25 % à 50 %. Sauf en cas de défauts et de maintenance, où des techniciens doivent entrer dans l’installation, vous ne remarquerez rien de l’installation photovoltaïque sur votre toiture.

louer une toiture

Pourquoi louer une toiture pour un projet photovoltaïque ?

Louer votre toit pour qu’un système photovoltaïque y soit installé comporte de nombreux avantages, dont voici les plus importants :

  • Vous n’avez pas à vous impliquer dans la commercialisation de l’énergie produite sur votre toit, et les contrats de location garantissent souvent au moins 20 ans de revenus locatifs fiables
  • En tant qu’hôte de l’installation PV, vous n’avez à supporter aucune charge financière ou à effectuer des démarches administratives. De plus, la maintenance et le suivi annuel de votre toiture ne sont pas de votre responsabilité
  • En acceptant d’héberger le système photovoltaïque sur votre toit, vous recevez de l’électricité à un coût préférentiel : le fournisseur peut vous octroyer une remise de l’ordre de 25 % à 50 %
  • Au terme de la durée de location, l’installation photovoltaïque devient votre propriété jusqu’à la fin de sa durée de vie (entre 25 et 30 ans), mais vous pouvez tout aussi bien décider qu’elle soit démontée
  • Louer votre toiture pour une installation PV vous permet d’être vu comme un acteur du développement durable

Quelques conseils pour optimiser son contrat de location

Lors de la signature du contrat, n’oubliez pas de faire valoir votre droit de superficie afin de profiter d’une réduction sur votre électricité personnelle. Dans ce cadre, vous devez prêter attention à certains paramètres tels que le montant de remise et la possibilité ou non que le prix de l’électricité varie avec le temps.

D’autres aspects doivent être pris en considération avant la conclusion du contrat de location : les responsabilités et obligations de chacune des parties, les différents cas de figure à la fin du contrat…

Partager sur :