barbecue

L’été est synonyme de nature, de soleil et de plage. Mais cela rime également avec viandes grillées et brochettes. Un plaisir qui n’est toutefois pas réservé aux celles et ceux qui ont un jardin, à condition de bien choisir son barbecue. Alors, qu’on habite en ville, lequel choisir pour se faire une grillade party le week-end ?

Charbon de bois : inadapté voire interdit en ville

Si vous vivez en agglomération et que vous disposez au moins d’une terrasse, vous pouvez tout à fait utiliser le charbon comme source d’énergie et vous faire un barbecue pour griller des saucisses.

A voir aussi : Ameublement : peut-on se passer d’électroménagers ?

Tout du moins, en théorie parce que certaines situations peuvent vous interdire son utilisation. C’est notamment dans le cas des habitats dits condensés, c’est-à-dire ces maisons très proches les unes des autres. Dans ce cas, la fumée de votre barbecue peut incommoder le voisinage.

Si vous êtes en copropriété, l’utilisation du charbon ou du bois pour faire des grillades est vraisemblablement proscrit, et ce, même si vous disposez d’une terrasse. Quant à faire du feu sur votre balcon, ce n’est même pas la peine d’y songer, quand bien même celui-ci est cantonné à votre barbecue.

A voir aussi : Les différentes offres de machines à bière

Toutefois, si vous souhaitez absolument faire des grillades de manière traditionnelle, il est fréquent que les villes proposent des équipements en dur situés dans des zones sans risque. C’est notamment le cas à Rennes qui en propose en accès libre dans le parc des Gayeulles notamment.

Le barbecue électrique, le plus citadin

Le barbecue électrique est, de fait l’énergie qu’il utilise, bien plus sécurisant. Il peut donc tout à fait être utilisé sur une terrasse ou sur un balcon, tout du moins si aucune règle ne vous interdit cette pratique dans le règlement de copropriété.

Si vous êtes en maison, y compris dans le cas d’un habitat densifié, vous pouvez en général utiliser ce type d’appareil. En effet, les temps de préparation et de cuisson sont considérablement réduits par rapport à ceux du « barbeuc » traditionnel. La gène par rapport aux voisins est peu importante.

Enfin, certains modèles dur pied peuvent se transformer en version de table. Parfait pour profiter de la belle saison entre amis ou pour se faire une soirée grillade en intérieur avec la famille.

Le barbecue gaz : adapté à tous les usages en extérieur

Autre alternative possible, le barbecue gaz. Celui-ci est parfaitement adapté à un usage en extérieur, y compris en milieu urbain. Toutefois, le propane ou le butane étant interdits dans la plupart des immeubles pour des raisons de sécurité, celui-ci ne peut être employé que sur un coin de pelouse ou dans un espace ouvert.

Quels sont les critères à prendre en considération pour choisir sans se tromper ?

Une fois que vous avez déterminé le type d’énergie le plus adapté à votre besoin, il vous reste encore à trouver le bon appareil. Si vous jetez un coup d’oeil sur les différents guides disponibles un peu partout sur internet, vous en perdrez rapidement votre latin.

Pour faire simple, voici quelques questions vous posez pour bien choisir :

  • combien de fois vais-je m’en servir par an ? Si vous ne le sortez qu’une ou deux fois l’année, une entrée ou un milieu de gamme peut largement faire l’affaire. Si vous êtes un mordu, tournez-vous vers des grandes marques comme les barbecues Weber ou CampingGaz ;
  • combien de convives en moyenne ? La réponse vous permet de déterminer la taille idéale de la surface de cuisson ;
  • ai-je besoin de fonctions supplémentaires ? De plus en plus de fabricants ptoposent des modèles multi-fonctions, histoire de varier les plaisirs. Attention toutefois, opter pour une version rôtissoire ou plancha alourdit la facture ;
  • de quel budget est-ce que je dispose ? La gamme des prix va de moins de 50 euros à plus de 800 euros.
Partager sur :