Une douche à l’italienne est une structure qui ouvre l’espace et qui apporte une belle touche de décoration à votre salle de bain. Une telle douche peut être réalisée sur mesure ou vous pouvez tout simplement le composer en faisant le choix des éléments que vous désirez. Dans cet article on vous amène pas à pas à la découverte de la façon dont on installe une douche à l’italienne. À travers la préparation des travaux, l’installation des éléments, puis la réalisation des finitions de la douche, tout sera pris en compte pour l’installation d’une douche italienne réussi.

Première phase : préparer l’installation

Avant d’installer votre douche italienne, il convient de préparer son support qui servira à la pose du futur receveur. Cette première étape s’avère énormément indispensable. En gros, la préparation se fera en deux étapes. Il s’agira d’abord de procéder au décaissement, puis ensuite de réaliser le système d’évacuation. À cet effet, à moins que vous soyez un excellent bricoleur, vous devrez faire recours à un plombier qui se chargera de réaliser tout cela à votre place.

A lire en complément : L'opportunité des bâtiments intelligents et Smart grids dans la transition énergétique

Deuxième phase : installer le receveur

Lorsque votre support est disposé pour l’accueil du receveur de la douche, il vous faudra commencer la pose tout en procédant à la réalisation du circuit d’évacuation. À cet effet, vous devrez prendre garde au respect de la pente qui va permettre un excellent écoulement de l’eau. Ainsi une douche à l’italienne peut se poser en quatre étapes essentielles. La première étape consiste à poser le soubassement de la douche. La seconde quant à elle, sera de faciliter la pose du receveur.

Ensuite, la troisième étape consistera à procéder au raccordement de l’alimentation à l’aide du PER. Puis viendra la dernière étape qui aura pour objectif de faire la pose de panneaux à carreler, tout en réalisant correctement l’étanchéité. Pour vous faciliter la tâche, vous pourrez opter pour une douche sécurisée Evolyo. Celle-ci est très facile d’installation.

A voir aussi : Pourquoi entretenir son chauffage par un professionnel ?

Troisième phase : exécuter les travaux de finition

Si vous avez installé votre receveur, il ne sera question pour vous que de poser le carrelage au sol, ainsi que sur les murs, et vous profiterez intensément de votre douche à l’italienne. Ce n’est pas tout. Vous devrez terminer certaines finitions comme les colonnes de douche, les parois…

Les outils pour la pose d’une douche à l’italienne

De nombreux outils entreront en liste pour vous aider à la pose de votre douche à l’italienne. Il s’agit de gants, ainsi que de genouillères. Ensuite, il y a la meuleuse, la perceuse à percussion, la scie à métaux, le burin, les spatules, le maillet, la colle PVC, le mètre, le mortier-colle, la silicone, le crayon à papier… Ces outils, les uns aussi importants que les autres, vous aideront énormément à atteindre vos objectifs et à parfaire correctement votre nouvelle douche à l’italienne.

En outre, sachez qu’avant la réalisation de tous travaux » il vous faudra au besoin, réaliser le démontage de l’ancienne cabine de douche ainsi que le retrait de la plomberie ultérieurement réalisée afin de purger les tuyaux.

Partager sur :