Les noyades représentent un pourcentage élevé toutes les années. Pour les éviter dans les piscines privées, celles-ci doivent être équipées d’un dispositif de sécurité, alarme, barrière, abri, couverture. Plus de 80% des noyades ont lieu dans les piscines privées selon Santé Publique France sur l’année 2018, cela est surtout le cas pour les enfants de moins de 6 ans. Il est donc important de sécuriser les bassins et vous aurez toutes les données sur le site https://www.aladdinconcept.com.

Un système de protection mentionné par la loi

Depuis 2003, les propriétaires de piscines privées sont en effet obligés de s’équiper d’un système de sécurité normalisé visant à prévenir tout risque de noyade. Les alarmes sont placées à la surface de l’eau soit immergées soit autour du bassin. Les barrières simples ou rigides d’une hauteur d’environ 1,10 mètre doivent être munies d’un portillon à fermeture automatique. Les couvertures ne sont pas à confondre avec les bâches à bulle qui ne sont pas un système de sécurité. Les abris hauts, bas, télescopiques doivent être complètement fermés lorsque la surveillance n’est pas optimum.  Tous ces dispositifs ne dispensent pas la vigilance des adultes.

A voir aussi : Bien s’outiller pour entretenir ses bordures

Plus performants, plus esthétiques

Les équipements sont obligatoires pour les piscines privées. La loi reste inchangée depuis plus d’une quinzaine d’années. Certains ont connu des évolutions techniques et esthétiques. C’est le cas notamment des abris hauts qui sont aujourd’hui plus performants sur le plan thermique. Ils sont pour la plupart motorisés. Les couvertures en polycarbonate endurent les chocs et sont d’excellentes protections pour les bassins. Les alarmes quant à elles sont les plus abordables sur le plan financier et elles se sont largement perfectionnées au cours de ces dernières années. Elles sont capables de faire la différence entre un objet tombé dans la piscine et un corps d’enfant. Les modèles sont de plus en plus design. Les constructeurs de piscines ont une obligation de conseil en matière de sécurité, à vous d’opter pour la technique adaptée à votre bassin.

Partager sur :

A lire aussi : 5 astuces pour avoir une pelouse parfaite