Même avec toutes les bonnes volontés du monde, vous ne pouvez pas tout connaître au jardinage. Pour éviter les blessures, courbatures, maux de dos, il faut adopter les bons gestes. Car avec les mauvaises positons, les muscles et le dos peuvent souffrir sur le long terme.

N’oublions pas aussi que le jardinage se pratique comme passe-temps et vous permet de bouger, donc de faire un petit peu de sport. S’il contribue à l’amélioration de notre santé, les mauvais gestes peuvent nous rendre la vie dure.

A lire en complément : Comment entretenir un spa gonflable ?

S’échauffer avant de jardiner

L’idée semble absurde mais c’est la première étape à faire avant de commencer une rude journée dans votre jardin. Cela est d’autant plus valable si vous envisagez de travailler un terrain important. L’échauffement prépare vos muscles pour le jardinage car c’est aussi du sport. Jardinier peut être très physique parfois.

En étant préparés, les muscles ne subissent pas un choc subit. Ce qui évite les courbatures douloureuses ainsi que les blessures. Alors avant de prendre votre bêche, faites un tour de votre jardin en guise d’échauffement. Apprenez aussi en même temps à bien respirer pour que les muscles soient bien oxygénés.

A lire en complément : Culture indoor : dites adieu aux mauvaises odeurs

Les bonnes postures pour le dos

Lorsque vous travaillez dans le jardin, le dos est le plus sollicité. N’oubliez pas ainsi de tenir le dos droit peu importe l’activité à effectuer. Il faudra aussi trouver la bonne méthode pour ne pas avoir mal au dos. Si vous êtes obligé de porter un sac lourd, fléchissez vos genoux lors de la saisie.

Cela évite au dos des peines douloureuses. Lorsque vous penchez pour prendre un outil, veillez à toujours garder le dos bien droit. Lors des efforts, contractez les abdominaux et le périnée. Sans appliquer ces conseils, vous risquez des courbatures voire une déchirure de dos.

Veillez également à utiliser les bons outils, adaptés à votre taille. Vous trouverez des conseils à ce sujets sur un blog sur le jardin.

Les bons gestes

Pour les jardiniers, des bons gestes sont toujours à adopter :

  • Peu importe l’objet à transporter, s’il est lourd, n’oubliez jamais de plier les genoux lors de la prise.
  • Si vous devez transporter un arrosoir très lourd, répartissez l’eau dans deux contenus. Un poids trop lourd peut nuire à vos épaules. Si vous ne disposez que d’un seul contenant, changez régulièrement de côté lorsque vous transportez l’objet.
  • Si vous devez travailler au ras le sol, mettez toujours un genou à terre. Maintenez l’autre jambe à 90°. Permutez lorsqu’un des membres est fatigué.
  • Peu importe la nature de votre activité de jardinage, n’oubliez jamais de maintenir votre dos droit.

Portez des vêtements adaptés

Les activités de jardinage sont très physiques et éreintants. Le corps peut se fatiguer rapidement. Il faut ainsi que vos mouvements soient libres. Portez alors des vêtements adaptés : amples et protecteurs, surtout si vous devez utiliser des outils tranchants et blessants.

Ne portez pas des vêtements à matière lourde car votre corps va ressentir la fatigue plus rapidement. Si les activités sont très dangereuses, scier un arbre par exemple, protégez-vous au maximum. N’oubliez pas que certaines machines à moteur peuvent vous tuer en une seconde si elles touchent des zones vitales.

Restez en alerte par rapport à votre corps

Si votre esprit peut nier la présence de douleurs et blessures, votre corps, lui, en est incapable. Oui, vous êtes obligez de ratisser la totalité de votre pelouse mais faites attention aux excès. Même si vous ne ressentez aucune douleur à l’instant, les conséquences peuvent être néfastes.

Ainsi, n’oubliez jamais d’écouter votre corps et de rester en alerte. Si vous ressentez des douleurs au niveau de votre bras, n’attendez pas une inflammation avant de prendre des précautions. Allez-y progressivement avec vos activités et n’hésitez pas à vous reposer dès que des signes de fatigue et douleurs commencent à apparaître.

Partager sur :